TÔLES & PALANS

Utilisant des matériaux traditionnellement employés dans la construction (plaques de plâtre, tôle, plomb), il s’intéresse àleurs propriétés physiques, leur résilience, leur rémanence... que l’on mesure grâce à la contrainte mécanique, ou mechanical stress. Cette notion, utilisée en sciences des matériaux, évalue la capacité élastique et plastique d’un élément à absorber des effets de torsion, de tension ou de pression. Florian Pugnaire s’appuie sur certaines spécificités - la souplesse du plomb, la résistance du métal, la fragilité des plaques de plâtre - auxquelles il impose une force de travail pouvant parfois mener les matériaux jusqu’à leur point de rupture. Pour cela, il fait appel à des outils mécaniques comme des sangles, des treuils et des palans qui font parfois partie intégrante de l’œuvre. Cet outillage est détourné de son application ordinaire pour opérer des contraintes et des déformations, créant un vocabulaire plastique dont l’esthétique industrielle, ici tourmentée, tend vers l’effondrement, la ruine, la dégradation...

Pauline Thyss, De la contrainte mécanique à la narrativité du geste (extrait)

SANS TITRE

2018

Acier inoxydable poli miroir, palan à chaîne - 100 x 40 x 140 cm

Vue de l'exposition Ressac, Le Portique, Le Havre

 

SANS TITRE

2018

Acier inoxydable poli miroir, palan à chaîne - dimension variable

Vue de l'exposition Ressac, Le Portique, Le Havre