Florian Pugnaire & David Raffini

BALLET

2010 

Vidéo HD, 8 min / acier inoxydable

A la nuit tombée les machines-outils s’activent et travaillent de concert pour manipuler un certain nombre de tôles d’acier inoxidable. A mesure que la vidéo avance, un rythme mécanique s’installe et, comme dans un hommage au cinéma de la modernité, le montage du film rejoue de manière métaphorique l’idée de la chaîne de montage industrielle. Cette cadence, dans son « crescendo », génère une rythmique de plus en plus intense, et finit par créer littéralement une musique industrielle. Le film trouve sa forme dans un croisement des genres et se réfère à des créations hétéroclites qui vont du Ballet mécanique de Fernand Léger à Christine de Carpenter, le tout à la manière d’un vidéo-clip. L’installation, quant-à elle confronte l’activité des machines aux « rebus » qu’elles ont généré.

Vue de l'exposition Matières grises, MIN,Toulouse.

Photo © Damien Aspe