Florian Pugnaire & David Raffini

LA BORDÉE

2018 

Acier inoxydable poli-miroir, acier doux - 100 x 200 x 450 cm

Une bordée, dans le langage maritime, possède plusieurs acceptions : c’est avant tout la route que fait un navire sur un certain cap, l’origine du terme provenant de l’orientation des voiles, que l’on qualifie de bordées lorsqu’elles sont gonflées par le vent.

 

Avec le temps, c’est aussi devenu la durée pendant laquelle une fraction de l’équipage alterne avec l’autre, soit pour le travail, soit pour le repos. Par extension, l’ensemble des hommes qui la composent porte cette dénomination.

 

On nomme enfin bordée la décharge complète de l’artillerie présente sur le même côté d’un navire de guerre.

La bordée est une sculpture chrono-photographique ( librement inspirée de L’onde - 2017 ) dont l'aérodynamisme renvoie à l’image d’un fuselage ou d’une flèche. L’amplification régulière de la courbure des tôles donne naissance à une forme diamétralement opposée à celle de L'onde, pour représenter une trajectoire, un cap, ou encore le mouvement décomposé d’une voile emportée vers la mer.

bordee-artbrussels.jpg
bordee_artbrussel_1.jpg

Vues de l'exposition Artbrussels 2018, stand Ceysson & Bénétière, Tour & Taxis, Bruxelles. Photo 2 © hugard & vanoverschelde