HYPERCUBE

2014

Inox poli miroir, acier, palans - 360 x 360 x 300 cm

L’exposition Le coefficient de Poisson, présentée dans le patio de la maison rouge de février à mai 2014, rassemble dans une installation commune un ensemble d’œuvres réalisées individuellement par Florian Pugnaire et David Raffini.

Le titre du projet, Le coefficient de Poisson renvoie à leur mode opératoire : soumettre la matière à des actions mécaniques jusqu’à leur point de rupture. Il fait en effet référence au principe physique mis en évidence par le mathématicien français Denis Poisson (1781-1840) : « L’allongement d’un objet quand il est soumis à une force de traction s’accompagne d’un rétrécissement de sa section. Le coefficient de Poisson est le rapport entre le rétrécissement dans une direction perpendiculaire à l’effort subi et l’allongement dans la direction de l’effort ».

C’est une forme emblématique de la sculpture minimale des années 1970, un cube en inox poli, qui a été choisi par Florian Pugnaire pour expérimenter ce coefficient. Etiré en six points par des palans, il est maintenu dans l’espace par une structure polyédrique, qui renvoie aux schémas classiques de la géométrie euclidienne (on pense aux dessins réalisés par Leonard de Vinci pour illustrer La Divine proportion).

Extrait du catalogue de La Maison Rouge, Le Coefficient de Poisson

DSC_7150.jpg
DSC_7148.jpg
DSC_7290.jpg
DSC_7166.jpg
DSC_7307.jpg

Vues de l'exposition Le coefficient de Poisson, Patio de La Maison Rouge, Paris