Florian Pugnaire & David Raffini

EXPANDED CRASH

2008 

2cv, chassis métallique, dispositif hydraulique, arduino - env. 200 x 130 x 110 cm

Production : Le Fresnoy, Studio National des Arts contemporains

1/4

Vue de l'exposition Expanded Crash, Palais de Tokyo (module 2), Paris

Expanded Crash est une sculpture évolutive, basée sur une contraction de la matière dans une expansion du temps. Dans une lenteur radicale (environ 2 mois), une carcasse de 2cv s’ est auto-compressée de manière irréversible, mue par un dispositif interne. La plupart du temps, la pièce était inactive : anti-spectaculaire par son semblant d’inanité, Expanded Crash est une sculpture qui a pris son temps, dans un rythme à la fois végétal et mécanique. Si les célèbres compressions de César nous reviennent en mémoire, la puissance évocatrice des formes nous renvoie également au fantasme de machine vivante, extrêmement présent dans l’imaginaire collectif. Nous pensons à la Plymouth meurtrière de John Carpenter (qui subit une contraction similaire bien qu’inversée à l’écran), à Duel, de Steven Spielberg, ou bien encore à Crash de David Cronenberg. Les différents temps d’exposition ont rythmé le processus : L’expérience a démarré le 6 juin 2008 lors du vernissage de l’exposition Panorama 9-10, au Fresnoy, Studio national des arts contemporains, puis s’est achevée lors d’une exposition au Palais de Tokyo au mois de mars 2009. Son exposition à la Villa Arson (été 2009) a marqué la fin du cycle de contraction de la voiture, exposée ainsi dans sa version la plus réduite possible entourée d’un ensemble de photographies prises durant l’expérience. Elles attestent du processus et de son inexorable travail.

Texte : Pauline Thyss